Le 16 novembre après-midi, après les restrictions dues à la pandémie de la Covid-19, le département de l’Aisne a renoué avec les traditionnelles cérémonies de la Sainte-Geneviève.

C’est le chef d’escadron Thierry Leclère, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Soissons, récent adhérent à l’UD 02, qui a eu l’honneur de lancer les festivités à Bucy-le-Long, village situé à la périphérie de cette ancienne capitale du Royaume des Francs.

Après un bel office religieux célébré à l’église Saint-Martin par le nouvel aumônier, l’abbé Gilles Lherbier, ancien sous-officier de l’Arme, en poste à Amiens pour les départements de la Picardie, assisté de l’abbé Sylvain Servais, s’est déroulée une cérémonie militaire au monument aux morts.

C’est en présence du sous-préfet, Joël Dubreuil, du député Jocelyn Dessigny, du lieutenant-colonel Alexandre Sage, commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de l’Aisne et adhérent à l’UD, d’Isabelle Létrillart, vice-présidente du conseil départemental, de Thierry Routier, maire de Bucy-le-Long et président des maires de l’Aisne, d’élus dont le maire de Montcy-Notre Dame, Dominique Lafleur, retraité de l’Arme et adhérent de l’UD, de 37 porte-drapeaux dont celui de l’UNPRG du centre du département, Jean-Michel Valissant, du chef d’escadron Mouna Bouzid, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Château-Thierry, d’un piquet d’honneur commandé par le capitaine Eric Thibaut, commandant en second de la compagnie gendarmerie départementale de Soissons, d’un détachement important des personnels de cette compagnie dont une équipe cynophile, qu’une prise d’Arme, avec revue des troupes et remise de décorations à six personnels de l’Arme, actifs, réservistes et retraité a eu lieues.

De nombreuses personnes, bucyquois, soissonnais, membres des familles de Gendarmes et présidents d’associations patriotiques dont celui de l’UNPRG-UD 02 assistaient à cette cérémonie imposante.

Parmi les décorés, le délégué UNPRG du secteur de Soissons et président de l’amicale des porte-drapeaux de l’Aisne, Bernard Dumay qui s’est vu remettre la médaille de la défense nationale avec les agrafes “défense” et “essais nucléaires” par le chef d’escadron Thierry Leclère.

Au terme de cette magnifique cérémonie, les discours se sont succédés à la salle municipale pour rappeler l’origine de cette sainte patronne avant que ne soit servi le verre de l’amitié pour clore cette première Sainte-Geneviève 2022, après celle annulée le week-end dernier à Château-Thierry en raison d’une free-party et avant celle qui se déroulera à Saint-Quentin le 18 novembre.

Pour un retour à cette célébration, ce fût grandiose et pleinement réussi. Bravo aux organisateurs et aux participants.

Patrice Van Lancker, président de l’UD 02.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here