Aisne : le 11 novembre célébré le 12 à l’Ud02

0

Si en France la majorité des cérémonies pour commémorer officiellement l’Armistice de la première guerre mondiale se déroule le jour du 11 novembre, à Mondrepuis, commune du siège social de l’Ud02, cette année, c’est le lendemain 12 novembre que le cérémonial s’est tenu.

En présence du maire de la commune, du président de la communauté de communes du Pays des trois rivières, d’une conseillère régionale des Hauts de France et du député local, une première étape au cimetière du village a permis de rendre hommage aux soldats tombés lors de la grande guerre. Ensuite, un second hommage a eu lieu au centre du village, au monument aux morts récemment rénové où une nouvelle plaque dédiée aux morts pour la France lors de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie et aux soldats mondrepuisiens tombés en 1914/1918, identifiés ces derniers années par un historien local, a été dévoilée.

Les autorités, élus et villageois mais aussi dix-huit porte-drapeaux dont deux de l’Ud02 et un autre en costume de 1914, dirigés par le président de l’amicale des porte-drapeaux de l’Aisne, Bernard Dumay, délégué du secteur de Soissons à l’Ud, l’adjudant-chef Samuel Ducrot, commandant en second de la brigade d’Hirson, un officier des sapeurs pompiers du centre de secours de cette ville, les membres du souvenir Français avec leur président local, les présidents d’associations dont celui des anciens du 129ème RI et celle de l’association mondrepuisienne du souvenir du 17 mai 1940, des anciens combattants de la commune et du canton et de l’Ud02 accompagnés par l’harmonie municipale l’Espérance faisaient nombre pour cette occasion exceptionnelle que représente la réfection d’un monument aux morts érigé depuis un siècle et déplacé à plusieurs reprises. Plusieurs adhérents de l’Ud étaient présents également pour cette journée très particulière qui s’est terminée par un office religieux célébré par le père Wanta, curé de la paroisse d’Hirson, dans l’église Saint-Nicolas totalement remplie, circonstance relativement rare pour le souligner.

L’Ud02 a pour l’occasion été très bien représentée et même citée en remerciements dans les discours, notamment dans celui du maire de la commune.

Au terme des trois heures de cérémonie, les participants se sont retrouvés pour le verre de l’amitié offert par la municipalité récompensant ainsi les nombreux porte-drapeaux qui avaient fait le déplacement pour certains depuis le sud du département à plus de 100 km.

En résumé, c’était une cérémonie tout à fait exceptionnelle dans ce village de mille âmes pour toutes ces raisons évoquées.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.