Aisne : jumelage officiel entre l’ Ud02 et l ‘Amicale du personnel retraité de la Gendarmerie et de la Police de l’arrondissement de Charleroi (Belgique)

0

Le département de l’Aisne est frontalier de la Belgique. Par conséquent, de nombreux services se déroulent de concert entre la Gendarmerie française et la police fédérale belge. Il est bien connu que la délinquance n’ayant pas de frontière, l’intérêt réside donc dans une fraternité avérée entre les services de sécurité de nos deux pays. Les personnels des deux institutions ont de très bons rapports qu’ils se doivent de faire perdurer même à la retraite. Il était donc utile et nécessaire de se rapprocher officiellement de nos homologues belges.

Deux ans auront été nécessaires pour enfin voir aboutir un jumelage entre l’Union départementale de l’Aisne de l’ Unprg et une association belge de retraités de la Gendarmerie et de la Police, en l’occurrence l’Amicale du personnel retraité de la Gendarmerie et de la Police (APRGP) de l’arrondissement de Charleroi.

La Gendarmerie belge créée en 1796, calquée sur son homologue française, a fermé ses portes en 2000. La police a repris le flambeau, la transformation des services a parfois été difficile pour les anciens Gendarmes et la nostalgie de l’Arme est toujours présente chez nombre d’entre eux. Cependant, les Gendarmes retraités belges ont ouvert leurs portes aux policiers et se sont adaptés en conséquence pour ne pas voir disparaître avec le temps leurs associations. Il fallait donc trouver une association qui accepte de se rapprocher de notre Union départementale pour faire perdurer les contacts existants pour les poursuivre à la retraite.

Invités lors de notre dernière assemblée générale en septembre 2023, Robert Cuypers et Gérard Vanderweyden, respectivement président et trésorier de l’ Aprgp de Charleroi ont répondu à l’invitation de l’ Ud02 et les premiers contacts ont laissé entrevoir la possibilité de ce rapprochement. Même si les structures sont différentes, les deux entités ont engagé le projet de la charte de jumelage en s’inspirant de celle de l’Ud59 signée en 1992 avec leurs homologues du District de Courtrai (Belgique). Elles se sont retrouvées récemment en mars et l’ont finalisé pour le voir aboutir ce jeudi 4 avril par la signature des deux présidents en présence de Guy Ducloy, président de l’Ud59 et de Jean-Pierre Coppin son porte-drapeau.

L’opportunité de la cérémonie de prise de commandement de l’escadron d’Hirson tombait à pic pour formaliser officiellement ce rapprochement et lui donner symboliquement d’autant plus d’importance. Le chef d’escadron Franck Evrard a été remercié chaleureusement d’avoir accepté la proposition de l’Ud02 de s’associer à cette prise d’Arme pour matérialiser concrètement ce jumelage. La cérémonie militaire a fait vibrer nos anciens Gendarmes belges qui n’avaient pour la plupart pas assisté à ce type de manifestation depuis bien longtemps. Le dépôt de fleurs en hommage aux Gendarmes de l’escadron d’ Hirson par les deux associations accompagnés d’actifs de la police belge comme la présence de leurs drapeaux n’ont pas manqué de rehausser la solennité de l’événement.

Ensuite, après les discours, aux côtés du colonel Stéphane Aurousseau, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Aisne, du commissaire de Police Anne Lacomble, directeur des opérations et interventions de la zone de Police de la Botte-du-Hainaut représentant son chef de corps, le commissaire Vincent Mathy, accompagné du premier inspecteur Christophe Stiers, les présidents des associations, Robert Cuypers et Patrice Van Lancker ont signé la charte réalisée sur un document en forme de parchemin revêtu du sceau de la Gendarmerie et des rubans tricolores des deux pays. La Marseillaise et la Brabançonne jouées en l’honneur des deux États ont clos les formalités de ce rapprochement protocolaire.

Plus d’une trentaine d’adhérents de chaque association présente pour ce jumelage axonais sans précédent ont pu ainsi assister à cette première pour tous. L’échange de cadeaux pour sceller cette amitié fraternelle a confirmé tout le bien fondé de ce rapprochement.

La réciprocité se déroulera en Belgique au cours de l’année 2024 à une date restant à définir mais promet déjà de belles rencontres entre ceux qui sont fiers d’avoir servi leurs pays respectifs dans une Europe unie où la fraternité de frères d’Arme ne se dément pas.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.