Près de 200 coups de feu tirés sur des Gendarmes dans un campement de Gironde : 4 suspects écroués

Gendarmerie véhicule

Près de 200 coups de feu ont été tirés dans la nuit de samedi 20 et dimanche 21 en un quart d’heure sur des Gendarmes dans un campement de Lesparre-Médoc (Gironde). Quatre membres d’une même famille, ont été mis en examen pour “tentative d’homicide volontaire sur personnes dépositaires de l’autorité publique”. Ils sont placés en détention provisoire.

Sur le même thème : Homme armé et tué par un tir de riposte des Gendarmes dans le Territoire-de-Belfort : la légitime défense retenue

Les Gendarmes ont été appelés pour un différend familial vers 22h30, dans un campement se situant à l’entrée de la commune de Lesparre-Médoc où vivent deux familles relate France 3.

Alors qu’ils venaient d’inviter le propriétaire d’un véhicule incendié à venir déposer plainte, les Gendarmes ont essuyé des tirs nourris pendant près d’un quart d’heure. Près de 200 munitions ont été tirées dont l’une a atteint un véhicule de Gendarmerie. Aucun blessé n’est, heureusement, à déplorer.

Dimanche matin, les militaires ont interpellé quatre membres d’une même famille, qui ont été placés en garde à vue pour “tentative d’homicide volontaire sur personnes dépositaires de l’autorité publique”. Ces derniers sont un homme de 25 ans, ainsi que trois frères de 15, 16 et 17 ans ont été déférés au parquet ce mardi. Ils ont été mis en examen et écroués.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here