Morbihan : le chef d’escadron Fabien Dutartre a pris ses fonctions

0

Après le départ du lieutenant-colonel Jean-Baptiste Pecceu, la compagnie de gendarmerie de Vannes a un nouveau commandant depuis le 1 er août. Il s’agit du chef d’escadron Fabien Dutartre. L’Ud56 l’a rencontré le 24 août aux côtés du capitaine Cédric L’Helgouarc’h, adjoint à la compagnie de Vannes et Christian Vaillant, vice-président de l’Ud56.

« Entretien » :

Unprg.ud.56 : Quel est votre parcours qui vous a conduit dans le Morbihan ?

Ayant suivi cette année la formation de l’École de guerre à Paris, je suis issu du recrutement universitaire après avoir obtenu un Master 2 en philosophie du droit et droit politique à l’université Paris II Panthéon-Assas. J’ai intégré l’Eogn le 3 août 2009, et à l’issue de mes deux années de scolarité à Melun, mon cursus professionnel m’a permis d’exercer différents postes, tout d’abord comme commandant de peloton de l’escadron 13/7 de gendarmerie mobile de Thionville, de 2011 à 2015. En 2015, j’ai été affecté au sein de la Dggn, en tant que chef fonctionnel du projet de l’application Pulsar/GM, dédiée à l’organisation du service de la gendarmerie mobile et de la Garde républicaine. En 2019, j’ai pris le commandement de l’escadron 41/7 de gendarmerie mobile de Dijon. J’ai effectué plusieurs déplacements en outre-mer, participé avec mon unité à des évènements d’ampleur ou des opérations de rétablissement de l’ordre. Ce parcours m’a permis de consolider une vision large des sujets d’ordre public, mais également, de manière plus transverse, de concourir à la sécurité générale au profit de différentes unités, en ayant toujours le souci de l’adaptation à la diversité des territoires. En 2022, j’ai été retenu pour effectuer ma scolarité au sein de l’École de guerre pour l’année 2022-2023.

Unprg ud 56 : Quel est votre sentiment d’arriver en Bretagne !

D’un point de vue plus personnel, après ces années au service de la gendarmerie mobile, je suis particulièrement heureux d’arriver à présent en Bretagne pour y exercer des responsabilités plus enracinées localement, dans un territoire riche de nombreux atouts. Bien qu’originaire de la région parisienne, je suis régulièrement venu en Bretagne pour des séjours en famille, et parcouru quelques-uns de ses chemins.

Unprg ud 56 : Quelles sont vos impressions de l’association Unprg ?

L’Ud 56 a fêté récemment son centenaire et c’est donc une association importante dans le paysage de la grande famille de la Gendarmerie, qui tient son rôle en montrant la voie des anciens aux plus jeunes : c’est-à-dire la cohésion de l’Arme à travers les générations. Alors que l’institution connaît en permanence de profonds changements pour s’adapter, toujours, aux nouvelles formes de la délinquance, de la société, des technologies, et sans doute à notre jeunesse même, il me paraît important au milieu de ces changements de garder et de faire vivre le contact avec les Gendarmes qui nous ont précédé dans l’accomplissement de notre mission commune et première, depuis les débuts de l’histoire de la Gendarmerie : assurer lasécurité de la France et des Français.

Propos recueillis par Jean-François Stephan, président de l’ud56