Maine-et-Loire : libération de la ville d’Angers, l’Ud49 associée au tournage d’un film pédagogique

0

A l’issue de la cérémonie patriotique pour célébrer la libération de la ville d’Angers ce 10 août, le président départemental de l’Union a été sollicité pour apporter son concours à la réalisation d’un film documentation fiction, réalisé par Laurence Girard, assistante technique et pédagogique de la section cinéma du Lycée Renoir d’Angers (49).

Il s’agissait de mettre en relief l’arrivée en Préfecture d’Angers de Michel Debré, venu destituer le préfet de l’époque, et préparer la venue du nouveau en la personne de Michel Fourré- Cormeray. La difficulté rencontrée était de pouvoir mettre, rapidement, à disposition des techniciens, plusieurs tenues d’époque ainsi que plusieurs figurants. Après maintes recherches, près différents collectionneurs, plusieurs amis et camarades ont été approchés.

Finalement notre adhérent et camarade de l’Active, l’adjudant François-Xavier Feidt, conseiller concertation second niveau du groupement de gendarmerie départementale du Maine-et-Loire, fin historien, a confié une tenue d’époque. Le président de l’Association du patrimoine et des traditions de la gendarmerie (Aptg) Jean-Yves Hardouin, accompagné de Jean-Claude Beauchene, Philippe Auger et Germain Michel, des passionnés, ont également pu nous rejoindre avec leur collection dont les vareuses portant au col l’aiglon, les brêlages et étui de couleur fauve, les jambières de cuir.

Le tournage a eu lieu journée du 19 septembre à Angers, dans les locaux et bureaux de la préfecture. Il s’agissait en outre de mettre en évidence l’arrivée, ce 10 août 1944, d’un jeune homme porteur d’un laissez passer signé par le général Charles de Gaulle, se présentant aux grilles de la préfecture et reçu par deux Gendarmes en faction. Conduit puis introduit dans les bureaux du préfet Charles Donati, Michel Debré, pour révéler enfin son identité, annonçait « Monsieur, je viens prendre, au nom du gouvernement du général de Gaulle, mes fonctions de commissaire de la République. Je m’installe donc à votre place. Je vous précise qu’aucune poursuite n’est envisagée à votre égard. Des hommes ont collaboré avec l’ennemi. D’autres ont servi sans collaborer. Vous êtes de ceux-ci. Vos fonctions cessent immédiatement, mais vous êtes libre ». Quelques minutes encore, et Michel Fourré-Cormeray nouveau préfet pouvait entrer à son tour.

Préfet délégué du Maine-et-Loire (6 juillet au 15 septembre 1943), préfet régional d’Angers (6 juillet 1943 au 10 août 1944), Charles Guérin Joseph Louis Donati est placé en disponibilité sans traitement le 17 novembre 1944. Il sera révoqué le 9 mars 1945.

Remerciements appuyés à nos amis venus prêter leur collection et principalement à notre camarade de l’Active, Edgar Magdelaine, Gendarme au peloton motorisé d’Angers, qui a endossé la tenue de 1940 ….. comme un gant.

Thierry Lesain, président de l’Ud49.