Un timbre commémoratif pour les 50 ans du GIGN

0

Le 17 juin, La Poste émet un timbre pour célébrer les 50 ans du GIGN, le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale.

Un peu d’histoire… Le GIGN fête son demi-siècle ! Clin d’œil à l’histoire, cette unité d’élite est née notamment des enseignements tirés de la prise d’otages d’athlètes israéliens lors des JO de Munich et célèbre son cinquantième anniversaire l’année des Jeux olympiques et paralympiques en France.

Cinquante ans d’opérations, de la première à Ecquevilly (78) aux 2 800 interventions en 2023, des plus emblématiques (Djibouti, La Mecque, Ouvéa, Marignane, Afghanistan, Dammartin-en-Goële, Ukraine, Soudan, etc.) aux moins médiatiques, toutes marquées par leur singularité et leur risque.

Cinquante ans d’aventure humaine, de sueur et de sang, avec ses joies et ses peines, ses succès, mais aussi ses drames, de nombreux criminels appréhendés et des vies sauvées au prix de 13 vies perdues en opération ou durant l’entraînement.

Cinquante ans de transformation, passant d’un GIGN de 17 membres en 1974 à Maisons-Alfort à un GIGN de 1 000 membres en 2024 à Versailles, fort aujourd’hui de ses 14 antennes et présent continuellement dans une dizaine de pays extrêmement sensibles. Du métier de l’intervention à ceux de l’observation et de la protection, de la polyvalence à l’expertise pointue des nombreuses cellules de spécialistes en appui.

Cinquante ans d’antifragilité, au cours desquels le GIGN a su tirer parti de chaque épreuve, se renforçant systématiquement en réponse aux chocs et aux crises, telle l’antique Hydre de Lerne.

Cinquante ans d’innovation, de la gestion de la prise d’otages d’êtres humains à celle de données informatiques (ransomware), du tir coordonné au tir depuis un hélicoptère, du chien de recherche d’explosifs au chien équipé d’une caméra, du bouclier pare-balles à l’exosquelette.

Mais aussi cinquante ans de constance et de valeurs communes : une philosophie de l’action fondée sur le respect absolu de la vie humaine ; une excellence au service des Français et des intérêts de la France ; une unité intégrée où opérationnels, appuis et soutiens ne font qu’un, régnant dans un esprit pionnier et audacieux.

Ce timbre commémoratif rend hommage au GIGN et à tous ceux qui y ont servi et qui y servent encore, portant fièrement ces quatre lettres sur leur tenue, fidèles à leur devise, « engagés pour la vie ».

INFOS TECHNIQUES
Création : PICKturePROD et NOVO
Impression : héliogravure
Format du timbre : 52 x 31.77 mm
Présentation : 10 timbres à la feuille 
Tirage : 600 000 exemplaires
Valeur faciale : 1,29 € Lettre Verte
Mise en page timbre à date : Emmanuel VEDRENNE
Mentions obligatoires : Mise en page Philaposte d’après photo © PICKturePROD et © Alexis NOVO (logo GIGN).

INFOS PRATIQUES
Le timbre sera vendu
en avant-première du jeudi 13 au samedi 15 juin à :

VERSAILLES(78)
Bureau de poste de Versailles Chantiers, de 9h à 18h30,
18 rue Benjamin Franklin, 78000 VERSAILLES (uniquement le jeudi).

Complexe sportif du groupement blindé de la gendarmerie mobile, de 14h à17h30,
1 rue de l’étang du désert, 78000 VERSAILLES (uniquement le jeudi).

BOULAZAC ISLE MANOIRE (24)
Carré d’Imprimerie, de 9h30 à 16h30,
ZI – Avenue Benoit Frachon, 24750 BOULAZAC ISLE MANOIRE (uniquement le jeudi).

▪PARIS(75)
Le Carré d’Encre, de 10h à 19h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS (Oblitération jusqu’à 17h).

Retrouvez ces informations et leur actualisation sur : www.lecarredencre.fr,

À partir du 17 juin 2024, il sera vendu dans de nombreux bureaux de poste, par abonnement ou par correspondance à Philaposte Service Clients Commercial Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09, par téléphone au 05 53 03 19 26 et par mail sav-phila.philaposte@laposte.fr au Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, 75015 Paris sur réservation auprès de votre buraliste et sur le site Internet www.laposte.fr

À partir du 18 juin 2024, il sera vendu dans la boutique « Le Carré d’Encre ».