Un homme tué dans un tir de riposte des Gendarmes de l’antenne GIGN de Reims

Un homme ayant tiré sur des Gendarmes qui intervenaient dans une affaire de violences à Frouard (Meurthe-et-Moselle), près de Nancy, ce vendredi 16 avril 2021, a été tué par des Gendarmes de l’antenne GIGN de Reims.

Sur le même thème : Un forcené tué par un tir de neutralisation du GIGN

Deux des militaires de l’unité sont en garde à vue selon la procédure mais tout indique qu’ils ont agi en état de légitime défense selon les déclarations du procureur de Nancy, François Pérain. Le fils de la victime est aussi en garde à vue.

Les faits se sont déroulés alors que les Gendarmes intervenaient dans un camp de gens du voyage pour un différent ancien rapporte L’Est Républicain.  L’antenne GIGN était en assistance de la brigade de Frouard pour interpeller notamment un père et son fils âgés de 56 et 19 ans

A l’arrivée des militaires, un individu d’une vingtaine d’années s’est montré aux Gendarmes et a tiré un coup de feu en l’air. Puis son père est sorti d’une caravane et a ouvert le feu avec un fusil à canon superposé en direction des forces de l’ordre. L’un des équipiers de l’antenne GIGN a alors riposté, tuant l’homme.

La Section de recherches (SR) de Nancy et le bureau des enquêtes judiciaires de l’inspection générale de la Gendarmerie nationale sont saisis de l’enquête.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here