Un convoi de drogue destiné à l’Hérault stoppé par les Gendarmes

1
La cocaïne transportée par convoi venait du nord de la France (Photo Gendarmerie )

Les Gendarmes de la section de Recherches de Montpellier viennent tout juste de démantelé un trafic de stupéfiants arrosant l’Hérault. Le GIGN a intercepté dans la nuit du 1er février un convoi rapide (Go-Fast) sur l’A71 dans le Loir-et-Cher. Cinq individus sont en prison.

Sur le même thème : Saisie d’une tonne de cocaïne dans un avion: une enquête hors normes des Gendarmes

Cela fait trois mois que les enquêteurs de la Section de recherches de Montpellier et du GIR enquêtent sur cette affaire.

La cocaïne transportée dans le convoi vient du nord de la France

Ils multiplient alors les investigations techniques ainsi que des filatures, surveillances et écoutes téléphoniques. Cela leur permet de détecter les prémices d’un approvisionnement en stupéfiants et de le confirmer. Ils décident alors de passer à l’action.

C’est ainsi que dans la nuit du 1er février, le GIGN interpelle cinq individus sur l’A71.

Ces trafiquants circulent en convoi et transportent plus de 10 kilos de cocaïne.

La drogue provient du nord de la France selon Midi Libre. Elle représente plusieurs centaines de milliers d’euros à la revente.

Mis en examen, les 5 trafiquants sont sous écrou.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.