Cette année, la journée nationale d’hommage aux Gendarmes décédés en service a pris une toute autre épaisseur. En plus de la commémoration classique s’est ajoutée la célébration de l’héroïsme du Gendarme au quotidien en considérant qu’un personnel d’active ou de réserve est blessé toutes les 5 heures. La cérémonie présidée par le Préfet a rassemblé de nombreux personnels, élus et retraités dont une forte délégation de l’UNPRG avec son drapeau. Après le traditionnel et brillant hommage rendu aux défunts suivi du dépôt de gerbes, dont celle de l’UD 70, la nouveauté a consisté dans un vibrant hommage à la Gendarmerie et à ses personnels destiné à honorer les vivants. Des remises de décorations ont eu lieu partout pour souligner le courage, la résolution et le dévouement des Gendarmes qui sont en première ligne et souvent en dernier recours, comme l’a souligné le Préfet dans son intervention.

Le colonel Crampé a décoré de la médaille d’or de la défense nationale un jeune Mahorais, brigadier-chef à la brigade territoriale autonome de Gray (70) pour avoir fait preuve de très belles qualités professionnelles et d’un réel mépris du danger. Le jeune Yasstamidou Abdallah avec un sang froid remarquable s’est jeté dans une rivière en crue à la suite du signalement d’une voiture tombée dans la Saône avec un passager. Malgré ses efforts, il n’avait pu localiser la voiture. Épuisé, il avait dù être hospitalisé brièvement. Son action fait honneur à la Gendarmerie tout entière.

Daniel Seigneur, président de l’ UD 70

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here