Saône-et-Loire : traîné sur plusieurs mètres après un refus d’obtempérer, un Gendarme gravement blessé

0
292
Un contrôle de Gendarmerie (Photo d'illustration LVDG)

Lors d’un contrôle routier sur la D985 à  Saint-Germain-en-Brionnais entre Charolles et La Clayette, en Saône-et-Loire, un Gendarme a été percuté avant d’être hospitalisé ce lundi 13 septembre. Grièvement blessé, le militaire est toujours à l’hôpital et le suspect a été interpellé.

Sur le même thème : La médaille militaire pour les deux motocyclistes du Gard blessés après un refus d’obtempérer

Les faits se déroulent sur la départementale 985 située en Saône-et-Loire à une cinquantaine de kilomètres de Mâcon. A 16 heures, lors d’un contrôle routier installé à hauteur de Saint-Germain-en-Brionnais, l’adjudant Sébastien se fait percuter puis traîner sur quelques mètres par un véhicule refusant d’obtempérer.

Le militaire de la brigade de Charolles, âgé de 43 ans a été grièvement blessé au dos et souffre de contusions. D’urgence, il a été transporté par les sapeurs-pompiers au centre hospitalier de Paray-le-Monial précise France Bleu. Quant à l’automobiliste, il a été interpellé par les Gendarmes.

L’union départementale de l’UNPRG de Saône-et-Loire apporte tout son soutien au Gendarme blessé : “Aux noms de tous les membres de l’UNPRG, nous tenons à t’apporter tout notre soutien dans cette agression injuste dont tu as été victime en service commandé. Nous te souhaitions un prompt rétablissement. Il est à espérer que la réponse pénale à l’encontre du mis en cause soit à la hauteur de la gravité des faits commis” écrit Jean-Luc Prudent, président du secteur de Macon.

La Voix du Gendarme lui souhaite un bon rétablissement.