Mouvements : 5 groupements de Gendarmerie mobile changent de chef

0
Gendarmes mobiles dans l'Isère à Moirans (Photo H.B/LVDG)

Cinq des 18 groupements de Gendarmerie mobile changent de chef cet été.

Il s’agit des groupements d’Arras, Dijon, Limoges, Toulouse et Nantes.

Sur le même thème : Mercato estival : les 24 nouveaux commandants de groupements de Gendarmerie départementale

Groupement I/9 d’Arras

Le colonel Louis-Paul Le Ravallec. Il vient du Centre de planification et de gestion de crise. (CPGC) après avoir été chef de la divison image de la Dicom.

Groupement IV/7 de Dijon

Le lieutenant-colonel Cédric Aranda, chef du département intervention professionnelle du Centre national d’entrainement des forces de Gendarmerie (CNEFG) succède au colonel Olivier Capelle. Il est un spécialiste du maintien de l’ordre.

Groupement IV/2 de Limoges

Le lieutenant-colonel Laurent Audouin, commandant en second passe commandant du groupement. Il a notamment commandé la compagnie de Brives (Corrèze) et est passé par le bureau de l’ordre public de la Direction générale. Il succède au colonel Alain Gloannec.

Groupement III/6 de Toulouse

Le colonel Régis Guilbaud, commandant en second succède comme chef au colonel Jean-François Lafforgue. Le colonel Guilbaud a commandé la compagnie de Cahors et a été adjoint au commandant du groupement de gendarmerie départementale du Gard.

Groupement III/3 de Nantes

Le colonel Basquin (Photo H.B/LVDG)

Le colonel Fabien Basquin, commandant en second succède au colonel Christophe Monbelli-Valloire. Le colonel Basquin, Saint-Cyrien, ancien officier du Génie (17° RGP), a commandé l’escadron de Calais (62), la compagnie d’Hazebrouck (59) et servi à l’état-major de la région Corse. Ce plongeur émérite a commandé le Centre national d’instruction nautique de la Gendarmerie d’Antibes (CNING) de 2015 à 2019.