Meurtre du Gendarme Arnaud Blanc en Guyane : tous les suspects arrêtés

1
Le chef de la police d'Oiapoque a diffusé la nouvelle sur sa page Facebook (Photo Facebook Charles Correa)

Tous les hommes soupçonnés de faire partie de la bande armée impliquée dans le meurtre, le 25 mars dernier, du major Arnaud Blanc, de l’antenne-GIGN de Guyane sont arrêtés au terme d’une traque incroyable. Les deux derniers individus recherchés ont été interpellés au Brésil ce vendredi 19 mai 2023 annonce le général Jean-Christophe Sintive, commandant de la Gendarmerie de Guyane.

Sur le même sujet : Meurtre en Guyane du major Arnaud Blanc : un quatrième suspect arrêté

Ces arrestations ont eu lieu ssur le fleuve Oyapock, qui sépare la France du Brésil, a indiqué le Comgend en ajoutant que “les investigations se poursuivent et qu’il y aura sûrement d’autres personnes à entendre”.

Les suspects, âgés de 28 et 32 ans, ont été placés en détention provisoire au Brésil. Selon Charles Corrêa, délégué de la police civile d’Oiapoque, ville brésilienne située presque en face de Saint-Georges-de-l’Oyapock en Guyane, leur interpellation – menée dans le cadre de l’opération Horus, conduite par les forces de l’ordre des deux pays pour lutter contre les activités illicites à la frontière franco-brésilienne- a empêché leur fuite vers les états du Para et du Maranhão.

Ces suspects figuraient sur la liste des personnes recherchées émise par Interpol.

Après l’interpellation par le GIGN le samedi 9 avril du tueur présumé d’Arnaud Blanc, puis, le 18 avril, de deux complices, un quatrième membre de la bande armée brésilienne avait été interpellé ce lundi 25 avril par une équipe du GIGN dans le secteur de Café près de Maripasoula, non loin de la frontière du Surinam et à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de la zone de Dorlin.

Les photos de quatre des suspects diffusées sur Interpol

Sur le même thème : Gendarme du GIGN tué en Guyane : le chef de la bande armée brésilienne et un complice arrêtés (vidéo)

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.