Lot : devoir de mémoire à Oradour-sur-Glane (87)

0

Cette année, nous célébrons un bien triste anniversaire, 80 ans. Il y a 80 ans, le destin tragique d’Oradour-sur-Glane est scellé le 10 juin 1944 par la division SS « Das Reich ». Symbole de la brutalité de l’occupation nazie. En quelques heures, cette bourgade du Limousin est transformée en brasier et ses occupants massacrés « pour l’exemple ». 643 personnes périssent dans cette opération qui utilise des méthodes éprouvées sur le front de l’est.

Nous leur devons un devoir de mémoire. Pour cela l’Ud46 s’est rendu avec 25 de ses adhérents afin de ne pas oublier.

Cette journée s’est déroulée le 6 juin. Après un périple en bus, et un rappel des faits historiques, les adhérents ont pu déambuler dans le village martyre et s’y recueillir. Un pique-nique a été pris en commun en dégustant des spécialités basque. L’après-midi a été consacré au centre de mémoire qui accueille des expositions et des installations qui informe sur l’histoire du massacre et sur l’importance du devoir de mémoire.

Nathalie Desforges, secrétaire de l’Ud46.