llle-et-Vilaine : l’Ud35 invitée à l’hommage aux maquisards et « Special Air Service » (SAS) français à Plumelec

0

La Bretagne a occupé une place centrale dans les opérations militaires de la Seconde Guerre Mondiale en évitant que les renforts allemands, présents en nombre, affluent vers la Normandie pour faire échec au débarquement.

Quelques jours après le débarquement, les Allemands engagent six régiments de Osttruppen pour anéantir ceux qu’ils nomment des « terroristes » et traquent alors les maquisards à Saint-Marcel (56) et les communes environnantes. Les exécutions de résistants, de parachutistes et de civils se multiplient.

L’action du maquis de Saint-Marcel a valu à la commune la Croix de Guerre avec palme.

Une stèle a été érigée à Plumelec (56) portant l’inscription « Aux parachutistes SAS qui donnèrent leur vie en Bretagne pour la libération de la France ».

Le 05 juin, Emmanuel Macron, président de la République française, se déplaçait à Plumelec pour rendre hommage à tous ces héros, en nommant entre autres, le caporal Bouétard, parachutiste « SAS », 1er soldat allié du D-DAY.

L’Office national des combattants et victimes de guerres d’Ille-et-Vilaine avait invité les associations patriotiques à se rendre à Plumelec.

C’est ainsi que l’Unprg d’Ille-et-Vilaine était présente lors de cet hommage. Karim Navarre, 2ème président adjoint, responsable du secteur de Saint-Malo et Jean-Paul Pluyaud, porte-drapeau du dit secteur, ont participé à cette journée grandiose, remplie d’émotion, aux côtés de 200 drapeaux venus de toute la Bretagne et de détachements du 1er Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (héritiers du 4ème « SAS » français de 1944 qui a sauté sur Saint-Marcel), du commando Joubert et des commandos de l’Air et de l’Espace (héritier du bataillon de l’Air de la France Libre).

Patrick Goudard, président de l’Ud35.