L’émouvant adieu à l’adjudant-chef (ER) Thierry Palue, adjoint au maire de Saint-Clar

C’est une figure de la Gendarmerie mais aussi de la commune de Saint-Clar (Gers), l’adjudant-chef (ER) Thierry Palue, décédé brutalement le 19 avril, qui a été conduit à sa dernière demeure le vendredi 23 avril par une foule importante. Ses obsèques se sont déroulées en présence de nombreux Gendarmes d’active et retraités, de personnalités dont la sous-préfète de Condom, des conseillers départementaux , d’une dizaine de maires, des anciens parachutistes et des médaillés militaires, d’amis et de la population de Saint-Clar (Gers) dont il était 3ème adjoint au maire en charge des travaux, du secteur associatif et du bien vivre. (*) Avant de s’impliquer dans la vie municipale en 2020, cette figure de Saint-Clar avait commandé la brigade locale de 2001 à 2015. Il avait terminé sa carrière en 2018 à la brigade de Muret (31) après 35 années de bons et loyaux services.

Deux délégations de la compagnie de Muret et du groupement du Gers étaient présentes pour l’adieu à ce Gendarme, à cet élu et à cet homme très estimé.

Membre de l’UNPRG, Thierry Palue était également impliqué au sein du Souvenir Français, des médaillés militaires et de l’Union nationale des parachutistes.

Thierry était également engagé au sein du club de rugby avec son fils Sylvain ainsi que dans la sécurité des bandas. (fanfares qui animent les défilés de rue lors des férias).

C’est d’ailleurs Michel Higoa, président de l’UNPRG du Gers, et lui aussi ancien “para” qui lui a rendu hommage dans un éloge funèbre très émouvant au cours duquel il a retracé sa carrière.

Thierry Palue, un homme de devoir

“Homme de devoir et de mémoire, Thierry était aussi très attentif aux autres, s’engageant avec la force de ses convictions. Sa disponibilité et son écoute attentive étaient mises au service de la population et n’avaient pour ambition que de répondre au mieux aux aspirations de ses concitoyens” a notamment dit Michel Higoa qui a rappelé les paroles lourdes de sens lors de la remise de la médaille de la ville de Saint-Clar le 27 mai 2015 à l’occasion de son départ pour Muret :

Castelsarrasinois de cœur, fier de ses racines tarn-et-garonnaises” précise Le Journal du Gers dans le bel hommage qu’il lui a rendu, Thierry entame son parcours militaire en 1981, par son service militaire dans les parachutistes à Albi 7ème RPCS) (brevet 463047).

Formé à Châtellerault, il débute en 1984 au peloton autoroute de Roye dans la Somme et sort 1er sur 65 de l’exigent stage motocycliste à Fontainebleau.

Un homme de terrain, déterminé, très humain, très investi et tourné vers l’autre”

En 1987, il est affecté au PMO de Narbonne (11) et obtient l’OPJ en 1993, puis est muté en 1994 à la brigade de Vic Fezensac (30) où il est promu maréchal des logis-chef. En 2001, avec le grade d’adjudant, il prend le commandement de la brigade de Saint-Clar et est promu adjudant-chef en 2006. En 2011, après 31 ans de services, il reçoit la médaille militaire.

Moniteur d’intervention professionnelle, président des personnels de la compagnie de Condom, président du comité social et à mes côtés dans l’organisation du bal de la gendarmerie, de la journée des familles, du Noël des enfants, des sorties à Walibi dont ses propres enfants se souviennent, c’était assurément un homme de terrain, déterminé, très humain, très investi et tourné vers l’autre.

“Moniteur d’intervention professionnelle, président des personnels de la compagnie de Condom, président du comité social et à mes côtés dans l’organisation du bal de la Gendarmerie, de la journée des familles, du Noël des enfants, des sorties à Walibi dont ses propres enfants se souviennent, c’était assurément un homme de terrain, déterminé, très humain, très investi et tourné vers l’autre” a encore dit son camarade Michel Higoa.

(*) Le président départemental des médaillés militaires avec le drapeau départemental et celui de la section Lomagne que présidait par intérim Thierry; le président départemental de l’UNP (parachutistes) et son drapeau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here