Rémy Julienne : les Gendarmes perdent leur meilleur cascadeur

Rémy Julienne au musée de la Gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez
Rémy Julienne au musée de la Gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez - Mairie de Saint-Raphaël

Rémy Julienne est décédé des suites de la Covid-19 le 21 janvier à l’âge de 90 ans. Il était connu pour ses célèbres cascades notamment dans Le Gendarme de Saint-Tropez. De 1964 à 1982, le cascadeur a été six fois la doublure du Gendarme préféré des Français. Il a aussi doublé soeur Clotilde au volant d’une 2CV dans une scène restée mythique du “Gendarme se marie”.

Sur le même thème : Disparition de Manu de Saint-Astier, les “moblots” en deuil

C’est avec le cœur lourd et une infinie tristesse que nous vous annonçons que Rémy nous a quittés”. Tels sont les mots que l’on peut désormais lire sur la page Facebook du cascadeur. Depuis qu’il était hospitalisé et placé sous respirateur artificiel, de nombreux fans lui ont apporté leur soutien dans cette épreuve difficile avec des messages d’empathie. Il y a moins d’une semaine, Rémy Julienne trouvait encore la force de répondre à ces messages de compassion.

Le Gendarme de Saint-Tropez, le succès par excellence

Né en 1930 dans le Loiret, le cascadeur préféré des Français s’est illustré en 1964 dans l’ombre de Louis de Funès dans Fantômas. Rémy Julienne a ensuite participé au tournage de la saga de films à succès des Gendarmes dont le plus célèbre demeure Le Gendarme à Saint-Tropez. Ainsi de 1964 à 1982, le cascadeur sera six fois la doublure du Gendarme préféré des Français.

Moment marquant et inoubliable : la célèbre course-poursuite de sœur Clotilde au volant d’une 2 CV dans Le Gendarme se marie. En réalité, c’est Rémy Julienne qui se cache sous le scapulaire. D’ailleurs, le cascadeur a participé le 26 juin 2016 à l’inauguration du musée de la Gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez où il a retrouvé plusieurs des acteurs de la série dont France Rumilly qui incarne la religieuse dans la série et Patrick Préjean.

“Après une prise, j’ai eu une envie pressante. Je portais le costume de bonne sœur. Je fais ma petite affaire et j’entends un coup de frein strident. C’était un chauffeur de camion qui m’a vu et n’en croyait pas ses yeux de voir une bonne sœur se soulager dans cette position”

Rémy Julienne dans une interview accordée au Réveil sur Le Gendarme de Saint-Tropez (1964)

Rémy Julienne, de l’uniforme de Gendarme au smoking de James Bond

Rémy Julienne – Facebook

Alors que ses succès sont souvent assimilés aux exploits du maréchal des logis-chef Cruchot, il a aussi servi sous le costume d’agent secret de 007 se voyant confier les cascades de James Bond, doublant les exploits de Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan. Au total, son nom figure au générique de six opus de la franchise Bond.

A son palmarès figurent plus de 400 films en tant que cascadeur mais également en tant que directeur et concepteur de cascades.

Une star proche du public

Réserviste Gendarme, Sébastien Grenier est le plus grand fan de la saga du Gendarme à Saint-Tropez. Il a tout d’un vrai Gendarme de l’époque.

Après avoir rencontré son idole à Saint-Tropez, Sébastien Grenier décrit “Rémy” comme une personne proche des gens et “ne se prenant pas la tête”. Dans son message d’adieu sur Facebook, il écrit que son idole lui “a même donné les secrets de quelques-unes des cascades effectuées avec la Citroën Mehari”.

“On parle de moi, encore de moi, toujours de moi (…) mais j’ai aussi plein de monde qui travaille avec moi”

Rémy Julienne pour Les Reporters du Net à Citéstars

Proche du public, Rémy Julienne était également un personne reconnaissante du travail en équipe. Dans une interview accordée à Citéstars, il déclarait : “J’ai besoin que l’on sache que je ne suis pas tout seul. Je travaille avec des gens formidables« .

Au-delà de ses participations à de nombreux films tels que La grande Vadrouille (1966), Taxi (1998) ou encore Da Vinci code (2006), Rémy-Julienne a donné son nom à un prix remis chaque année au Festival du film d’aventures de Valenciennes depuis 1999 et à une place de sa ville natale de Cepoy (45).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here