Deux décès tragiques de Gendarmes à Lyon et Toulouse

In memoriam bougie
Bougie la Voix du Gendarme

Deux Gendarmes sont décédés tragiquement ce vendredi à Lyon et à Toulouse. Ces drames, qui n’ont pas de rapport entre eux si ce n’est l’usage de l’arme de service sont les premiers de l’année pour l’Arme.

Sur le même thème : Morbihan : décès tragique d’un adjudant-chef de l’Hérault

A Toulouse, le major Patrick adjoint au peloton motorisé (PMO), a commis l’irréparable avec son arme de service dans son domicile au siège de la région de Gendarmerie.

Âgé de 56 ans, marié, père de deux filles de 30 et 27 ans, il devait prendre sa retraite à la fin de l’année précise l’APNM Gendarmes & Citoyens qui annonce la triste nouvelle.

A Lyon, c’est la commandante de la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) qui a été retrouvée décédée dans une pièce inutilisée de la caserne Delfosse. Selon nos informations un écrit aurait été retrouvé dans son logement.

Marie-Dominique était âgée de 53 ans, divorcée et mère d’un enfant.

Dans les deux cas, une enquête a été ouverte mais les gestes volontaires ne font aucun doute.

La Voix du Gendarme adresse ses condoléances attristées aux familles et aux proches et son soutien aux camarades des deux défunts.

En 2020, la Gendarmerie a enregistré 10 suicides, le chiffre le plus bas depuis depuis 2010.

5 COMMENTS

  1. Pourquoi se suicider ? Pour fuir un système de commandement oppressif et totalement injuste qui n ‘a plus rien à voir avec la vraie mission de la gendarmerie ! De nos jours le gendarme, le policier, le militaire est appelé à faire du « commercial » du « chiffre » conte le peuple ! Est « justiciable  » au sens de la rentabilité , celui qui est solvable ! Pourquoi se suicider pour ça ? Pare ce-que l’engagement à l’obéissance totale et absolue à la chaine de commandement ,de certains gendarmes ou policiers les enchainent à une contradiction morbide. Je ne supporte plus d’être dévié de la mission pour laquelle je me suis engagé(e) corps et âme…Je ne peux rien y faire…Donc je m ‘auto-elimine….Non ! Vous avez le droit de ne pas accepter l’inacceptable. Vous avez le devoir de vous retourner contre une fausse hiérarchie qui vous enferme dans un système de pensée hors cadre de votre mission première.
    Incarnez vraiment la mission qui vous est vraiment due avec les vraies valeurs qui vont avec ! Ne capitulez pas devant ces escrocs ! Soyez une vraie police , une vraie gendarmerie. Refusez d’être une « police commerciale » une « gendarmerie commerciale » REFUSEZ !! NE VOUS SUICIDEZ PLUS !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here