Soutien à nos forces de l’ordre : une tribune de Gérard Sullet

Par Gérard Sullet (*)

La France est en danger, les attentats se multiplient, la pandémie de la COVID-19 fragilise la population et le fonctionnement de l’Etat. Les forces de l’ordre sont sur tous les fronts, en protection des citoyens dans le cadre du plan Vigipirate renforcé, mais aussi dans le contrôle de l’application du confinement.  Comme d’habitude, on demande  aux gendarmes et policiers, sans oublier les armées, de maintenir l’ordre  républicain dans une situation très dégradée.

Le ministre de l’Intérieur vient d’annoncer des mesures fortes pour renforcer les moyens de la gendarmerie. C’est un bon signale de soutien.  Dans le même temps il faut renforcer le dispositif Vigipirate avec la mise en place d’une  surveillance des édifices religieux, scolaires et bien d’autres points sensibles à la menace terroriste. La gendarmerie vient de convoquer 6000 réservistes pour assurer le renfort nécessaire des unités territoriales et mobiles. Je voudrais avoir une pensée toute particulière pour nos camarades de la gendarmerie mobile qui depuis plusieurs années sont sollicités au-delà des règles d’emploi habituelles. Pour ceux qui ont connu “la mobile”,  la disponibilité 24/24 de ces militaires reste certes une sujétion du statut militaire des Gendarmes, mais on ne peut pas envisager que cette situation perdure encore des années.

Alors soutenir nos forces de sécurité, c’est bien sûr le dire, mais c’est aussi demander aux responsables politiques de prendre les mesures et les moyens  d’enrayer la spirale de violences qui s’installe. 

Soutenir nos camarades c’est évidemment leurs donner des moyens juridiques  pour mettre hors de nuire ceux qui s’attaquent à nos valeurs républicaines. 

Soutenir, c’est aussi mobiliser l’ensemble des citoyens à la lutte contre l’extrémisme en participant à leur détection, notamment sur les réseaux sociaux.

Soutenir, c’est encore donner à l’école les moyens d’enseigner les principes fondateurs de nôtre République pour que notre jeunesse participe à la cohésion nationale.

Enfin, soutenir ceux qui  protègent l’Etat et les citoyens, c’est  clairement leur faire confiance dans leur pratique de la défense des libertés dans les règles de droit qui leur sont conférées.

En tous cas, l’UNPRG est  dans un soutien total de l’ensemble des personnels de la Gendarmerie. Elle leur montrera toujours sa solidarité lorsque les circonstances le feront sentir.

(*) Président national de l’UNPRG

1 COMMENT

  1. je trouve scandaleux les attaques incessantes contre les forces de l’ordre ,je tiens à leur témoigner tout mon respect le pays est malade mais pas que du covid mais plutôt du manque de respect, et du manque de prise de responsablilité en période de covid et en plein confinement comment autant de personnes peuvent elle se comporter ainsi , il y a urgence que nos dirigeant prennent leur responsabilité pour déffendre ces hommes et ces femmes qui défendent notre pays contre ces délinquants. face à tous ces voyous qui ne respectent rien ni personne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here