Nouveau refus d’obtempérer : un Gendarme de l’Isère blessé par un chauffard

Le chauffard a voulu éviter la herse Stop and Stick (Photo d'illustration ACSPMG pour LVDG)

Un Gendarme de Saint-Egrève (Isère) a été blessé lors d’un nouveau refus d’obtempérer. Un chauffard ayant refusé de se soumettre à un contrôle est en fuite et activement recherché.

Sur le même thème : Une Gendarme tuée par un chauffard lors d’un refus d’obtempérer

Le faits surviennent dans la nuit de vendredi à samedi.

Vers 3 heures du matin, un conducteur refuse d’être contrôlé par des Gendarmes rue des Mails à Saint-Égrève.

L’automobiliste accélère précise Le Dauphiné Libéré et passe en force. Au passage, il heurtela portière ouverte du véhicule de Gendarmerie et blesse un militaire de l’unité.

Enquête ouverte pour refus d’obtempérer

Ce dernier, âgé de 25 ans est pris en charge par les sapeurs-pompiers et conduit à la clinique Mutualiste de Grenoble pour recevoir des soins. Il est touché à une côte et à un tibia et son état n’inspire pas d’inquiétude. L’homme prend ensuite la fuite et est activement recherché.

Une enquête pour refus d’obtempérer et violences avec armes sur personne dépositaire de l’autorité publique est ouverte par le parquet de Grenoble. Elle est confiée à la brigade de recherches de Meylan.

Rappelons qu’il y a deux refus d’obtempérer chaque heure en France comme la révélé le Figaro dans une enquête en août dernier.

Le Directeur général, le général Christian Rodriguez, a précisé en début d’année que 8.230 gendarmes avaient été blessés en service en 2019.

La Voix du Gendarme adresse ses voeux de rétablissement au Gendarme blessé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here