Quelques jours après la mort de la Gendarme Mélanie Lemée, deux frères, ivres, sous stupéfiants, ont forcé un barrage de Gendarmerie à Mayenne (53) au volant d’une voiture volée. Ils ont été interpellés avant de causer un nouveau drame et condamnés à quatre et huit mois de prison ferme.

Sur le même thème : Le colonel Tavart décoré de la médaille de la Gendarmerie pour une ouverture du feu sur un délinquant fonçant sur les Gendarmes

Les faits, relatés par actu.fr surviennent dans la nuit du 13 au 14 juillet. Les Gendarmes décident d’organiser un contrôle routier sur la place de la commune de Mayenne. Le dispositif est composé de la compagnie de Mayenne, l’escadron départemental de sécurité routière et une équipe cynophile d’Angers.

Les deux frères forcent le barrage

Soudain, à bord d’un véhicule qu’ils viennent de voler, deux

frères, alcoolisés et sous l’emprise de stupéfiants, refusent d’obtempérer aux militaires et n’hésitent pas à forcer le barrage.

Une course poursuite s’engage alors mais ne dure pas longtemps. En effet, les deux fuyards qui viennent d’abandonner le véhicule et qui sont désormais à pied se trompent de direction et courent en direction des …Gendarmes. Ce n’est pas pour autant qu’ils se laissent interpeller facilement. Au contraire.

Un Gendarme blessé lors de l’interpellation

Les deux frères se débattent tout en insultant et en menaçant copieusement les gendarmes. L’un des militaires est ainsi blessé dans l’action et écope de cinq jours d’incapacité temporaire de travail précise Gendinfo.fr.

Jugés en comparution immédiate ces deux individus, pourtant déjà très connus de la justice à 22 et 23 ans, sont condamnés à douze mois de prison, dont quatre avec sursis pour le passager et six mois de prison, dont deux avec sursis pour le conducteur.

Les deux délinquants doivent indemniser les Gendarmes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here