Bougie la Voix du Gendarme

Un Gendarme est décédé des suites de la Covid-19 le 24 juin dernier. Ce militaire de 46 ans est mort l’hôpital Henri-Mondor de Créteil, où il avait été placé sous assistance respiratoire après son admission dans la nuit du 3 au 4 avril.

Sur le même thème : Un deuxième Gendarme décède des suites de la Covid-19

C’est le directeur général, le général d’armée Christian Rodriguez, qui a annoncé cette triste nouvelle par un message interne dans lequel il exprime “ sa profonde émotion ” en présentant ses plus sincères condoléances à sa famille, en son nom et celui de la Gendarmerie. Le Directeur général apporte aussi tout son soutien aux personnels de son unité.

Il était affecté à la direction du renseignement et de la sécurité de la Défense (DRSD) à Malakoff (92) et habitait avec son épouse et ses deux enfants au quartier Mohier à Maisons-Alfort (94).

Les personnels de la Gendarmerie respecteront le 7 juillet à 10h00 une minute de silence depuis leur poste de travail et dans le strict respect des mesures barrières.

Ancien Garde républicain

Issu de l’école de Châtellerault (2ème compagnie) en juin 1998, il a été successivement affecté au 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine en 1999, à la sécurité de l’ambassade de France à Prague en 2008, à la brigade de proximité de Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire) en 2O12, au commandement pour la sécurité nucléaire (Cossen) à Maisons-Alfort en 2016 et enfin à la DRSD en 2019.

François-Xavier Pepin est le troisième Gendarme mort des suites de la Covid-19 après le maréchal des logis-chef Patrick Guigon, du groupement interministériel de contrôle (GIC), le 25 mars et le major Patrick Dimmers, 57 ans, affecté à la direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) à Nanterre (92) le 28 avril.

La Voix du Gendarme adresse ses condoléances attristées à la famille du Gendarme Pépin et assure ses camarades de son soutien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here