Un contrôle de Gendarmerie (Photo d'illustration LVDG)

Un chauffard qui roulait en excès de vitesse, ivre et sans permis, a refusé d’obtempérer et foncé cinq fois sur le véhicule des Gendarmes à Saône (Doubs). Deux militaires sont blessés et l’homme est en garde à vue.

Sur le même thème : Gendarme fauché dans le Manche : le chauffard maintenu en détention

Cette intervention des Gendarmes qui a bien failli virer drame se déroule ce lundi soir à Saône détaille l’Est Républicain.

En patrouille, un équipage décide de procéder au contrôle d’un véhicule aux trajectoires suspectes. Sauf que l’automobiliste ne l’entend pas ainsi. Il accélère brutalement et tente de semer les Gendarme. Une course-poursuite de plusieurs kilomètres s’engage.

Le chauffard fonce 5 fois sur le véhicule du PSIG de Valdahon

Le PSIG et le GIC (groupe d’investigation cynophile) de Valdahon viennent en renfort mais le chauffard s’arrête de lui même involontairement en se retrouvant enferré sur le terre-plein central.

Déterminé, il tente de sortir de cette mauvaise passe et fonce à cinq reprises sur le véhicule du PSIG, blessant un Gendarme au genou. Finalement, cet homme d’une trentaine d’années est extrait du véhicule mais blessé un second militaire en se débattant.

Après un passage aux urgences, il a été placé en garde à vue à la brigade des recherches de Besançon.

Sur sa page Facebook, la Gendarmerie du Doubs déplore des excès de vitesse en hausse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here