Le chauffard condamné à 5 ans de prison en juillet 2019 pour avoir percuté un Gendarme de l’Ain ayant dû être amputé est sorti de prison. L’APNM Gendarmes & Citoyens a réagi à cette mesure qui choque la communauté Gendarmerie.

22 petits mois de prison et puis dehors! Didier Hamza, le chauffard qui a heurté le 18 avril 2018 au guidon de sa moto surpuissante après deux refus d’obtempérer l’adjudant Pascal Guldenfels de la BMO de Belley (Ain) entraînant son amputation est sorti de prison!
Condamné le 9 juillet 2019 à cinq ans ferme, il a été libéré cette semaine par la JAP de Bonneville (74) avec un bracelet électronique.
Or, non seulement ce délinquant routier qui roulait sans assurance et malgré une suspension de permis était en récidive légale, mais il vient d’écoper en décembre dernier de 12 mois dont 6 avec sursis pour un délit routier antérieur à l’accident d’avril 2018.

« Nous venons d’apprendre que le juge de l’application des peines a accordé la liberté à Didier Hamza après 22 mois d’incarcération seulement » réagit l’association professionnelle nationale militaire (APNM) Gendarmes & Citoyens dans un communiqué.

Le dossier avait été initialement ouvert au criminel avant d’être correctionnalisé.

« Ce magistrat vient de prouver une nouvelle fois le peu d’intérêt que constitue pour lui et son Institution un gendarme, victime d’un acte délibéré » écrit l’APNM des Gendarmes 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here