Les Gendarmes de plusieurs unités ont interpellé mercredi 6 novembre une équipe de voltigeurs spécialisés dans le vol de fret en région Centre Val de Loire. Ces malfaiteurs Roumains parvenaient à s’introduire dans les camions en mouvement depuis le capot de leur voiture!

Au terme d’un périple nocturne sur l’A10 entre Roye (80) à Tours (36), 10 malfaiteurs soupçonnés d’avoir commis un vol de fret de produits cosmétiques ont été interceptés à Saran (45). Cette opération, menée avec l’appui de la région Centre Val de Loire, a mobilisé plus de 80 militaires et a permis la découverte de la marchandise dérobée au cours de la nuit pour un montant de 420 000 euros et la saisie de 5 véhicules.

21 raids nocturnes


Les personnes interpellées sont soupçonnées par la section de recherches d’Orléans, le groupement de Gendarmerie du Loiret et l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) d’avoir mené 21 raids nocturnes en régions Centre Val de Loire, Picardie, Bourgogne Franche, Provence Alpes-Cote -d’Azur et en Île-de-France.

Lors de ces raids, des camions en circulation acheminant des produits cosmétiques, du tabac et du multimédia ont été délestés de leur cargaison. Le préjudice global est estimé à plus de 3,5 millions d’euros.

L’enquête débute au printemps 2018 précise la Gendarmerie dans un communiqué.

Un mode opératoire spectaculaire et dangereux

Le premier vol dit « en mouvement » est détecté par l’OCLDI. Le mode opératoire est particulièrement atypique et démontre une « organisation parfaitement rodée, une audace certaine mais dangereuse ». En effet, après avoir repéré un camion chargé de fret en sortie d’entrepôt, les malfaiteurs le prennent en compte.

« Une fois sur l’autoroute et alors que le camion circule à sa vitesse de croisière, les malfrats se positionnent avec un de leurs véhicules au plus près des portes arrières de l’ensemble routier. Un des malfaiteurs s’extirpe de ce véhicule, monte sur le capot pour fracturer les portes du camion avant de s’introduire dans la remorque ».

Les cartons contenant le fret sont alors jetés du camion et récupérés par un autre malfaiteur situé dans un utilitaire spécialement aménagé pour appréhender les cartons jetés. Le chauffeur de l’ensemble routier ne s’aperçoit de rien.

Une cellule d’enquête « OCLDI fret voltigeurs Centre Val de Loire »

Une cellule d’enquête nationale baptisée « OCLDI fret voltigeurs Centre Val de Loire » est constituée dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour « vol en bande organisée, recel de vols en bande organisée et association de malfaiteurs » par la JIRS de Paris. Les investigations conduites par la cellule d’appui judiciaire de l’Indre (36), la brigade de recherches et la section de recherches d’Orléans et les enquêteurs de l’OCLDI permettent de cibler un groupe criminel organisé itinérant roumain composé d’une dizaine de malfaiteurs actifs sur le territoire national et en Europe. En effet, dans le cadre d’une étroite coopération internationale avec les partenaires roumains sous l’égide d’EUROPOL et des projets EMPACT et FSI SPECTRE, les enquêteurs identifient les différents mis en cause et démontrent leur implication pour des faits similaires en Espagne, Allemagne, Autriche, Suède, Danemark, Irlande, Grande Bretagne, Roumanie, Pays-Bas, et en Belgique. 

A l’issue de leur présentation aux magistrats de la JIRS de Paris, les dix suspects ont été incarcérés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here