Comme chaque année, la brigade de Grand-Champ (Morbihan) a accueilli pour une journée de cohésion les anciens et les veuves de Gendarmes. Une réussite et un exemple à suivre!

Ce 17 septembre, l’adjudant-chef Bruno Gicquel commandant la brigade de Grand-Champ (56), communauté de brigades de Vannes, a accueilli une cinquantaine d’actifs, retraités et veuves de la gendarmerie pour la traditionnelle journée cohésion dans la salle multifonctions de la commune, en présence du maire de Grand-Champ M. Yves Bleunven. 

Comme chaque année, cette rencontre est devenue un rituel attendu, au cours duquel comme le rappelle l’article 26 de la charte du Gendarme :

« le gendarme contribue à la solidarité entre les générations en maintenant le lien avec les retraités, les veuves et les orphelins de l’Arme ».

Une manifestation de cohésion qui participe à la vie de la communauté en même temps qu’elle conditionne l’efficacité opérationnelle au travers des échanges qui se font dans la convivialité, permettent à chacun d’évoquer les souvenirs et de faire connaissance pour les uns ou se retrouver pour les autres.

Après un chaleureux mot d’accueil du commandant de brigade et du maire de la commune, l’UNPRG UD 56 par la voix de son président Jean-François Stephan, a présenté les missions de l’association et les actions menées par l’association au profit de la Gendarmerie et des retraités. Il a invité les convives à participer aux diverses activités organisées par l’association et à s’abonner au journal « La voix du gendarme ».

Après l’apéritif, un repas préparé et servi par le traiteur « Globe Traiteur » de Pontivy (56) a clôturé la rencontre, à la grande satisfaction de tous. Certains se sont affrontés dans une partie de pétanque avant de rejoindre leur domicile.

Merci à tous les personnels d’active et retraités, organisateurs de cette belle journée de cohésion unanimement appréciée et qui sera renouvelée en 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here