Décès en service d’un malaise de l’adjudant Sébastien Liotard de Saint-Germain-l’Herm (Puy-de-Dôme)

0
Bougie la Voix du Gendarme

La Gendarmerie du Puy-de-Dôme est en deuil après la mort en service le 7 décembre de l’adjudant Sébastien Liotard, de la Communauté de brigades (CoB) de Saint-Germain-l’Herm. Le sous-officier est décédé d’un malaise cardiaque, dans l’exercice de ses fonctions. Il avait 48 ans, était divorcé et père d’un enfant.

Le militaire a succombé à un malaise cardiaque dans les locaux de son unité le jeudi 7 décembre aux alentours de 13 h 50, alors qu’il s’apprêtait à partir en patrouille.
Secouru par un camarade, qui a pratique un massage cardiaque, il a été ensuite pris en charge par les secours, mais en vain.

lFormé à la 5e compagnie d’instruction de l’école de gendarmerie de Châtellerault, dans la Vienne, en mai 2001, il avait commencé son parcours en février 2002 à l’escadron de gendarmerie mobile 12/6 de Lodève (Hérault).

En novembre 2008, après son changement de subdivision d’arme (CSA), il avait rejoint la brigade de proximité d’Ambert (Puy-de-Dôme) puis, en juillet 2013, le peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie d’Ambert.  Depuis le 16 octobre 2023, il était affecté à la brigade de proximité de Saint-Germain-l’Herm.

Titulaire depuis 2011 de la médaille de la Défense nationale échelon or, l’adjudant Sébastien Liotard était également décoré de la médaille de la protection militaire du territoire – agrafe Trident depuis 2017 et agrafe EGIDE, reçue en 2020, et de la médaille de la sécurité intérieure échelon or en 2021. Il était également titulaire de la médaille des sports allemands échelon bronze.

Présent lors des événements survenus à Saint-Just, où il était intervenu en renfort alors qu’il était en permission, il avait reçu une citation sans croix à l’ordre du régiment avec attribution de la médaille d’or de la Défense nationale avec étoile de bronze ainsi que la médaille pour acte de courage et de dévouement échelon bronze.

Pour honorer sa mémoire, une minute de silence a été bservée par l’ensemble des personnels de la Gendarmerie ce jeudi 14 décembre, à 16 h 30.

Une cagnotte de la Fondation maison de la Gendarmerie

La Fondation Maison de la Gendarmerie met en place une cagnotte pour venir en aide à son fils, Nicolas.

La Voix du Gendarme, et ses partenaires l’UNPRG et l’APNM Gendarmes et Citoyens adressent leurs condoléances attristées à sa famille et apporte son soutien à ses camarades.