Décès accidentel en service d’un Gendarme motocycliste d’Aubenas (Ardèche)

1
750
Motocycliste (Photo d'illustration GendInfo.fr)

La Gendarmerie est endeuillée par un décès en service, le premier de l’année 2023. Un Gendarme motocycliste de la brigade motorisée d’Aubenas dans l’Ardèche (07) a en effet trouvé la mort ce 20 janvier dans un accident de la circulation routière survenu sur la commune de Saint-Priest, en Ardèche. Agé de 32 ans, le Gendarme Maximilien Maes était pacsé et père d’une fillette de 3 ans et allait être de nouveau papa.

Sur le même thème : Décès accidentel en service d’un Gendarme motocycliste à Bayonne (actualisé)

Alors qu’il circulait entre Privas et Aubenas à hauteur de la route du col de l’Escrinet, sur une chaussée rendue glissante par les précipitations, le Gendarme Maximilien Maes a perdu le contrôle de sa motocyclette dans un virage et a percut un véhicule circulant en sens inverse. Malgré les secours prodigués, il est décède peu après l’accident.

Le général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la Gendarmerie nationale, adresse tout son soutien à la famille et aux proches du militaire ainsi qu’aux personnels de son unité. Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, présente ses plus sincères condoléances à sa compagne, sa famille et ses proches, ainsi qu’à l’ensemble de ses camarades de la Gendarmerie. 

Il salue la mémoire de ce sous-officier engagé depuis 2014 au sein de la Gendarmerie nationale et qui servait à la brigade motorisée d’Aubenas depuis juillet 2021”.

Une cagnotte de la Fondation Maison de la Gendarmerie

La Fondation Maison de la Gendarmerie met en place une cagnotte au profit de sa vos dons au profit de sa compagne, Sophie, de sa fille, Louise (3 ans) et de son enfant à naitre. Le don recueilli dans le cadre de cette cagnotte ne donnera pas lieu à l’émission d’un reçu fiscal, conformément à la réglementation en vigueur.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.