De nouvelles vedettes côtières pour la Gendarmerie maritime

VCSM NG type Maroni photo ministère des Armées

Qualifiées par la Direction générale de l’armement, (DGA), les 20 et 25 avril, le Maroni et l’Oyapock, les deux premières vedettes côtières de surveillance maritime nouvelle génération (VCSM NG) ont intégré respectivement la flotte de la Gendarmerie maritime à Cherbourg (Manche) et à Dunkerque (Nord). La dernière unité, l’Aber Ildut, est déjà en cours de qualification par la DGA, et sera livrée à la Marine nationale dans les prochaines semaines. Elle sera basée à Boulogne-sur-Mer (Pas-de- Calais). Ce type de bâtiment est destiné à renouveler et moderniser les moyens alloués à la surveillance des espaces maritimes côtiers français, comme prévu dans la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 précise le ministère des armées.

Sur le même thème : Morbihan : la Gendarmerie maritime au cœur de la sécurité estivale

Commandées en 2020 au chantier naval Socarenam, ces nouveaux bâtiments VCSM NG viennent compléter le parc de 24 vedettes (de type Elorn) entrées en service au début des années 2000 et utilisées actuellement par la Gendarmerie maritime. Ces vedettes qui succéderont aux patrouilleurs côtiers de Gendarmerie Athos et Aramis, entrés en service au début des années 1980, assurent des missions de différents types : police générale en mer, défense maritime du territoire, lutte contre les trafics ou les pollutions, ou encore sauvegarde de la vie en mer.

Armées par huit Gendarmes

Armées par un équipage de huit Gendarmes, ces VCSM NG sont équipées d’une embarcation mise à l’eau par une rampe à l’arrière du bateau et pouvant atteindre une vitesse de 32 nœuds. Dotées d’un système optronique fixe qui accroît leurs capacités de surveillance et d’identification, de nuit comme de jour, ces vedettes disposent d’un poste de conduite extérieur pouvant être armé de deux mitrailleuses de calibre 7,62 mm.

Disposant notamment d’une timonerie particulièrement silencieuse, un effort a été fait plus généralement sur l’habitabilité, détaille la Marine.
En raison de leur participation à la mission de police des pêches, leur financement est en partie assuré par des fonds européens.

Caractéristiques principales des VCSM NG (type Maroni) :

Coque en aluminium

Motorisation diesel
Longueur : 23 mètres
Largeur : 7 mètres
Déplacement : 80 tonnes Autonomie : 300 miles (550km) Vitesse : 25 nœuds

Personnes à bord : 8 membres d’équipage + 8 autres passagers

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here